AUXONNE.ORG


Source Wikipedia :  https://fr.wikipedia.org/wiki/Maison_de_Chalon-Arlay


Guillaume IV
(1110-1155)
Comte d’Auxonne,

ancêtre

de la

Royale
Maison
de Hollande
 
de la Reine Béatrix et du
Roi Guillaume Alexandre

Conception et réalisation du site :

Serge Gusatto

auxonne@auxonne.org

Novembre 2017

auxonne 2010 olivier merle.jpg auxonne-rive-droite.jpg

Il semblerait établi que le premier qui ait
porté le titre de Comte d’Auxonne ait été:

 
Guillaume IV
(
vers1110-27.09.1155)  
également Comte de Macon (à partir de 1102)
et  Comte de Vienne (à partir de 1127)
 à ce titre, il fit fortifier dès 1135 la petite bourgade qu’était alors Auxonne et qu’il aurait alors acquis
auprès du Prieuré de Saint Vivant Vergy *.
Celui-ci avait succédé, au
Prieuré de Saint Vivant en Amaous
de Biarne (39) et transféré à Curtil Vergy près de Vougeot (21).
Il subsistera toutefois un Prieuré à Saint Vivant.

La position d’Auxonne sur la rive gauche
de la Saône (« Outre-Saône »)
allait lui donner un rôle primordial.

Son fils
 
Etienne II
(1130
?-1173 ou 1198)
prend le seul titre de Comte d’Auxonne
avec le titre de  Seigneur de Traves (70)


Son fils  
Etienne III
(1170?-16.03.1241)
lui succède en temps que Comte d’Auxonne, Seigneur de Traves, de Scey sur Saône, de Frotey et d’Oiselay (70).
Il prendra par son mariage en 1186 avec
Béatrix Ière de Thiern, comtesse de Chalon
(1174?-1227) qu’il répudiera en 1197**,
les possessions et titres des Chalon.















Son fils  
Jean Ier  
(1190?-30.09.1267)
dit  Jean le Sage ou Jean l’Antique
lui succède en temps que
Comte d’Auxonne et Comte de Chalon
jusqu’en 1227 où il devient
Sire de Salins et d’Arbois  
suite à échange du Comté d’Auxonne
avec le Duc de Bourgogne Hugues IV.
Jean Ier quitte Auxonne,
son titre de Comte disparaît,
mais une longue descendance de 16 enfants
va faire revenir certains
titres comtaux dans le giron!
En parallèle, les mines de sel vont lui
apporter une richesse immense.

Il demandera à être inhumé aux cotés
de son père Etienne III dans
la nécropole des comtes d’Auxonne,
l’Abbaye Notre Dame de la Charité à Neuvelle (70).

abbaye-la-charite.jpg












A partir de 1237, le rang de  Comte d’Auxonne ne sera alors plus qu’un titre porté par la famille ducale de Bourgogne sans usage effectif.
On parlera toujours du Comté d’Auxonne et pendant longtemps mais sans existence administrative.


*d’après  Claude Xavier-Girault (1764-1823), le Prieur de Vergy aurait vendu en 1135 la propriété d’Auxonne à la maison de Vienne représentée à cette époque par Guillaume, comte de Vienne et de Mâcon, marié à la fille de Thibaut de Traves et d’Alais et héritière
de la seigneurie de Poligny, possesseur ainsi d’une partie des pagus du Scordingue (Salins et Lons) et de l’Amaous (Auxonne).

** il se peut que le mariage de Etienne III d’Auxonne et de Béatrice de Chalon ait été dissous par le pape du fait d’une trop proche parenté ce qui expliquerait la conservation des titres de Chalon qui de toutes façons étaient acquis à Jean Le Sage. Thèse en cours d’étude mais non vérifiée.


Jean 1er sera certainement un des personnages les plus importants de son époque car il a une haute vision de l’avenir et il va mettre en place une politique qui va lui permettre de reprendre la main et de contrôler tout le Comté de Bourgogne.
D’abord, il va unir en 1236

son fils ainé:

Hugues III de Salins
(1220-1266)
dit aussi Hugues de Chalon avec
Alix (ou Adélaïde) d’Andechs-Méranie (1209-
08.03.1279), fille du Duc Othon II de Méranie et
sœur  du Comte Palatin de Bourgogne Othon III
qui la désignera comme héritière du titre de Comtesse de Bourgogne.


Leur fils
Othon IV
(1249-13.04.1303)
devient Comte Palatin de Bourgogne
et hérite d’un comté de Bourgogne déchiré
car sa mère Alix d’Andechs-Méranie
se remarie avec
le Comte de Savoie Philippe Ier
et  ses deux oncles Jean obtiennent en héritage
les parties importantes du Comté de Bourgogne  
qui vont donner les branches de

Chalon-Arlay    
(Jean Ier de Chalon-Arlay)
et  de
Chalon-Rochefort
(Jean Ier de Chalon-Rochefort)  

qui deviennent ses adversaires.

Othon IV aura pour seconde épouse
Mahaut d’Artois (1268-1329)
dont leurs
deux filles héritières
(Jeanne II et Blanche de Bourgogne)
seront promises aux fils du Roi de France
Philippe IV le Bel
(les futurs rois Philippe V  et Charles V)
ce qui aura pour effet de rattacher
le Comté de Bourgogne en 1295 au Royaume de France puis au Duché de Bourgogne.


Son oncle

Jean Ier de Chalon-Arlay,
(1258-13.02.1315),
fils de Jean Ier le Sage
Sire d’Arlay, l’Etoile, Bletterans, Abbans, Planoiseau, Novalay. Vicomte de Besançon.  

Gendre du Duc de Bourgogne Hugues IV
et Beau frère de l’Empereur
Rodolphe Ier de Habsbourg
du  Saint Empire Romain Germanique.
Il est nommé Gardien du  Comté de Bourgogne par
le Roi de France Philippe IV le Bel en
1306
et reprend contrôle ainsi le Comté.

A sa mort, il aura renfloué les finances de sa famille et réalisé d’appréciables acquisitions.

Son fils

Hugues Ier de Chalon-Arlay,
(1288-02.12.1322),
fils de Jean Ier de Chalon-Arlay
Sire d’Arlay et de Vitteaux. Vicomte de Besançon.


Son fils

Jean II de Chalon-Arlay,
(1312-26.02.1362),
fils de Hugues Ier de Chalon-Arlay
Sire d’Arlay, Arguel, Cuiseaux, Orpierre, Azeliers et Sallanches, Seigneur de Lormes. Vicomte de Besançon.
Il épouse en 1361, en deuxième mariage,
Marie de Genève, fille d’Amédée III (~1311-1327), Comte de Genève et de Mahaut de Boulogne-Auvergne (?-~1396)


Son fils
Hugues II de Chalon-Arlay
,
(1334-1392),
fils de Jean II de Chalon-Arlay.
Sire d’Arlay, Vicomte  Besançon, Vicaire impérial
Il épouse par dispense le
02.07. 1363,  
Blanche de Genève dite Blanche de Savoie,
dame de Frontenay, fille d’Amédée III
(~1311-1327), Comte de Genève
et de Mahaut de Boulogne-Auvergne (?-~1392?)


L’abbaye Notre Dame de la Charité à Neuvelle-les-La-Charité (70) aujourd’hui
Photo Copyright Olivier Merle


Hugues II de Chalon-Arlay n’ayant pas
de postérité, les titres sont repris par

 son neveu:

Jean IV de Chalon-Arlay,
(~1361-~02.09.31418),
Sire d’Arlay, Arguel, Cuiseaux, Vitteaux,
Seigneur de Jougne, Chatelguyon,
Vicomte de Besançon. Et en 1393
Prince d’Orange
de par son mariage en 1386 avec
Marie des Baux (?-
14.10.1417), Princesse d’Orange
Fille de Jeanne de Genève,
nièce de Marie de Genève et Blanche de Savoie
En 1412 Jean IV de Chalon-Arlay  est nommé par le Duc Jean Sans Peur: lieutenant-général
du Duché et du Comté de Bourgogne


Son fils

Louis II de Chalon-Arlay,
(~1388-03.12.1463)

Prince d’Orange,
Sire d’Arlay, Arguel, Seigneur d’Orbe, d’Echallens, Grandson et Bottens.
Vicomte de  Besançon, Vicaire impérial

Son fils

Guillaume VIII
de Chalon-Arlay
,
(~1412?-24.10.1475)

Prince d’Orange,
Sire d’Arlay, Seigneur de Lons le Saunier, Montcontour, Revys, Toufflan,
Comte de Penthièvre


Son fils

Jean IV de Chalon-Arlay,
(1443-09.04.1502)

Prince d’Orange,
Sire d’Arlay, Arguel,
Seigneur des 33 seigneuries du « partage d’Arlay » et des 7 seigneuries du « partage de Rochefort »
Il récupèrera la Principauté d’Orange « subtilisée » par Louis XI à son père Guillaume VIII


Son fils

Philibert de Chalon-Arlay,
(1502-05.08.1530)

Prince d’Orange,
Sire d’Arlay, Arguel,
Seigneur de 41 seigneuries  
Prince de Melphes (Melfi) et Duc de Gravina

Gouverneur et capitaine général du
Royaume de Naples (1528)


Philibert de Chalon-Arlay meurt en 1530 sans enfants légitimes. Les titres échoient à René,

Son neveu

René de Chalon
(1519-1544)

Prince d’Orange,
Comte de Nassau-Bréda,
Staathouder de Charles Quint pour les Pays-Bas.

Sans enfants légitimes, les titres échoient à:


Son cousin

Guillaume Ier
d'Orange-Nassau
(1533-1584)

Prince d’Orange,
Dit le Taciturne, Comte de Nassau,
Staathouder de Charles Quint et dePhilippe II  
pour les Pays-Bas

Guillaume Ier d’Orange-Nassau
se marie en 4ème noces avec
Louise de Chatillon-Coligny,
(1555-1620)
fille de l’amiral Gaspard II de Coligny  
et aura comme fils
Frédéric-Henri d'Orange-Nassau
un des successeurs de Guillaume Ier.





arlay-1-pano.jpg

Les ruines du Château d’Arlay (39), fief des Chalon-Arlay  Photo Serge Gusatto

A partir de Guillaume Ier,
c’est la Maison des

 
Orange-Nassau
cliquer ci dessus

qui succède aux Chalon-Arlay.

Elle essaimera principalement aux
Pays-Bas jusqu’à nos jours avec
la Famille Royale régnante actuelle
dont la très connue Reine Béatrix et le
Roi Guillaume Alexandre des Pays-Bas.




Dans son ascendance paternelle,
Louise de Coligny a pour ancêtre
Humbert II de Coligny
(1135-1190)
qui en se mariant en 1170 à
Ide de Bourgogne (1155-1224)
devient le petit fils du
Comte d’Auxonne
Guillaume IV.


Sa Majesté le Roi Guillaume Alexandre des Pays-Bas

Sa Majesté la Reine Béatrix des Pays-Bas

Guillaume Ier d’Orange-Nassau dit Guillaume le Taciturne

Sources des photos:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Maison_d%27Orange-Nassau

https://fr.wikipedia.org/wiki/Beatrix_(reine_des_Pays-Bas)

AUXONNE
Berceau de la
Royale Maison de Hollande

Cliquez sur les pavés SVP

Cliquez sur les pavés SVP

Comté-d-Auxonne-web-Bourgog.jpg jeto-états-comté-de-d-auxon.gif

           Blasons d’Auxonne   
a) aux origines du Comté d’Auxonne              b) à partir du rattachement au Duché, modèle primitif            c) modèle «tardif » (et actuel)                             



AUXONNE
OU

AUSSONE ?



AUXONNE Berceau de la ROYALE MAISON de HOLLANDE



BONAPARTE à VILLERS LES POTS


1788
BONAPARTE
teste les "jets de bombes par le canon" à AUXONNE




Le très important

Comté d'

AUXONNE



2019 :

Les 700 ans de la Foire d'
AUXONNE


Les FAIENCES
de
LONGCHAMP

un cas unique d'estampilles dédiées

1794
Le Dauphin LOUIS XVII
caché à AUXONNE

 chez PRIEUR de la COTE D'OR?

Le château de Chevigny (Jura) à 8 km d’Auxonne, une des principales résidences
des comtes d’Auxonne Etienne II et Etienne III
Lithographie d’après  P.Mallard  (1844)